Philippe Corentin

Comme Franquin, Philippe Corentin doit certainement préférer les animaux aux adultes. Dans l’histoire de « Tête à claques », le cochonnet est le meilleur d’entre nous. Il suit partout celui qui a voulu le manger, il est prêt à tout pour le sauver, il est le plus trouillard, le plus audacieux, le plus généreux. Il ne dit rien. Les livres de Corentin sont comme ça, inépuisables.

Galerie Philippe Corentin 4

Galerie Philippe Corentin 2

Galerie Philippe Corentin 4

Portraits Croisés

 

Halte-là les cochonnets ! Halte-là les cochonnets ! Galerie Philippe Corentin 3

Portraits Croisés

Philippe Corentin est l’un des dix portraits croisés du Tableau Variable « Portraits croisés »

Philippe Corentin est l’un des dix portraits croisés du Tableau Variable « Portraits croisés »

en savoir plus ICI

retour en haut de page